• Randonner, c'est d'abord savoir s'arrêter

  • regarder, prendre son temps

  • un temps bien différent du temps humain

  • Randonner, c'est d'abord savoir s'arrêter

  • regarder, prendre son temps

  • un temps bien différent du temps humain

Club de randonnée

a été fondé en 2004 avec plus de 750 randonnées accompagnées

Voyagesrandonnees.ch a été fondé en 2010

avec plus de 20 destinations et 43 voyages accompagnés

Stéphane Nicolet accompagnateur en montagne avec brevet Fédéral depuis 2012

Je vous souhaite une belle saison estivale

Club de randonnée

Club de randonnée

L'abonnement de frs 250.- pour 12 mois vous donne accès à environ 40 randonnées accompagnées gratuites à la journée en Suisse. La cotisation est due seulement après la 1ère randonnée.

Voyagesrandonnees.ch

Voyagesrandonnees.ch

Les voyages pour 2020 - 2021 : Pour participer aux voyages et week-ends, il n'y a pas besoin de faire partie du club de randonnée. Pour plus de détails vous pouvez aussi me proposer une rencontre non virtuel autour d'un café.

Vos week-ends sont précieux

Vos week-ends sont précieux

Si vous êtes comme la plupart des randonneurs, vous êtes coincé entre quatre murs la majorité de vos semaines de travail. Profitez du week-end pour sortir à l’air libre, vous laisser guider et partir à la rencontre de la nature.

La randonnée

 

La randonnée est le meilleur moyen de se déplacer, voir du pays, l’esprit s’évade, on se prend à rêver, c’est une activité que l’on peut partager avec tout le monde et qui permet de découvrir les autres. Plus qu’un sport, la randonnée est un plaisir, une philosophie. On avance à une vitesse humaine qui favorise les contacts.

Randonner, c’est aller de l’avant Au propre, comme au figuré, la randonnée fait avancer, révélant dans le corps comme dans la tête des ressources insoupçonnées. Chacun, en allant à la conquête de son “Everest”, retrouve en soi confiance et énergie, tout en changeant le regard des autres à son égard; bref la randonnée retisse un lien avec la vie.

En randonnée, l’esprit se détend comme le reste du corps. Au fur et à mesure de notre avancée, les préoccupations quotidiennes harassantes s’estompent, nous pouvons alors profiter de ce qui nous entoure, la réflexion est facilitée.

Randonner dans la nature c’est d’abord le contentement, le fait même de se retrouver en contact avec l’herbe, les arbres, le ciel, la terre nous plonge dans un état d’ouverture, nous reprenons conscience de notre respiration qui va et vient, de notre souffle qui se libère.

 

C’est une activité idéale pour retrouver une bonne condition physique de base…

On améliore le fonctionnement du système cardio-vasculaire et pulmonaire, accélère le rythme cardiaque et la circulation sanguine. Encore faut-il la pratiquer de manière régulière. La randonnée permet aussi un équilibre psychique car elle favorise l’évasion en pleine nature et une meilleure connaissance du corps.

Détente et apaisement : Peut-être est-ce comme au début des vacances : les premières promenades sont plutôt éprouvantes, avec le relâchement progressif des zones de tensions. Le corps, heureux de chercher librement son rythme, aspire de lui-même au confort et au calme. La tête, les épaules, les hanches, le cou se détendent, les pieds se délient ; la respiration, plutôt rapide au début, se stabilise au fil des jours. Tout circule mieux. Et l’esprit y trouve aussi son compte : la randonnée favorise l’entente avec la nature qui nous entoure.

La rencontre se fait également entre randonneurs. On avance en silence, et soudain une confidence surgit. Le partage d’une activité physique favorise des échanges; l’introverti se livre un peu, l’extraverti écoute, les masques tombent dans le partage de l’effort et de l’entraide. Texte de Cécile Gateff ” Marcher pour vivre “

26 & 27 juin week-end panoramique Thoune & Brienz

26 & 27 juin week-end panoramique Thoune & Brienz

Magnifique week-end avec les lacs et baignades + 850m / - 910m sur 13km en 6h + 430m / - 1400m sur 12km en 6h

20 Juin les Rodomonts

20 Juin les Rodomonts

+ / - 900m en 5h15 avant l'orage

19 juin la boucle de la Vudalla sous le Moléson

19 juin la boucle de la Vudalla sous le Moléson

+ / - 1120m en 7h30 trop chaud pour la randonnée

La philosophie

du club de randonnée

Dans le club de randonnée on privilégie le contact, la rencontre, la beauté de la montagne, le soutien en groupe plutôt que l’activité sportive avec des performances et des compétitions.

A l’arrivée du dernier randonneur, on ne repart pas, mais on attend qu’il se repose aussi ! On repart quand nous sommes tous prêts avec les sacs au dos et tous reposés. Les pauses, les attentes ne sont pas seulement au croisement de chemin, col et passage délicat, mais aussi pour attendre le groupe en cours de randonnée.

Les premiers arrivés vous n’avez rien gagné, vous allez attendre peut-être 10 min ou plus, donc mettez une veste pour ne pas avoir froid pendant l’attente. Oui vous pouvez aller en avant, mais respectez l’homogénéité du groupe.

Oui on discute, on prend des photos, on regarde le paysage, on s’émerveille de la beauté  de la randonnée. Parce que de toute façon, à la fin de la randonnée le lièvre et la tortue seront à la même table pour partager le verre de l’amitié de cette belle journée.

Si tu veux marcher vite, marche tout seul; si tu veux marcher loin, marche avec le club de randonnée.

Non ce ne sont pas des règles mais une philosophie. Merci, Stephane Nicolet et le club de randonnée