Randonnées & découvertes des 4 îles Hawaii

3 semaines du 6 juin au 28 juin 2020

Les îles Hawaii : les superlatifs manquent pour décrire la généreuse nature Hawaiienne… les scénaristes de ” Lost ” série tournée intégralement à Hawaii ne s’y sont pas trompés : bien qu’habitées, ces îles sont encore aujourd’hui des terres intactes et pures. Une sorte de paradis perdu comme 50ème États des États-Unis.

Les plages sont sublimes, les multiples reliefs créés par l’activité volcanique et creusé par les cours d’eau abondants. L’Archipel le plus isolé du monde. Il est beau milieu de l’océan Pacifique à 3850 km de la Californie et à 6195 km du Japon. Ses 132 îles et îlots s’étendent sur 2451 km. Chacune à son identité propre. On distingue quatre îles importantes, Oahu, Big Island, Maui, Kauai. S’y ajoutent deux petites îles : Lanai et Molokai.

Oahu ne se limite pas à Honolulu et Waikiki et ses centaines d’hôtels, de bars et de restaurants. Son arrière-pays est resté sauvage et préservé comme en témoignent les paysages tropicaux du plateau central ou les plages isolées de la côte Ouest ou la côte Nord qui est la Mecque du surf avec des falaises découpées et des cocotiers.

Kauai est une île à part dans le paysage hawaïen. La plus nordique, la plus âgée des îles principales. Sculptée de toute parts par l’érosion, son volcan a depuis longtemps disparu sous les 12 m de pluies, qui font de Kaua’i la plus arrosée de la surface de la terre. Qui ont donné jour à la plus belle, la plus verte, la plus luxuriante des îles. Ses plus beaux sites, comme le prodigieux Waimea canyon du pacifique et la sublime Na Pali Coast (Les falaises) inaccessibles autrement qu’en bateau ou à pieds.

Hawaii a été surnommée «  Big Island «  en raison de son importante superficie qui fait la plus grande île de l’archipel. Big Island concentre les principales caractéristiques des autres îles. Elle a aussi le volcan le plus actif de du monde, le Kilauea. Formée il y a 400 000 ans à peine, Big Island est la plus jeune des îles d’Hawaii.  Entre le feu du Kilauea (écoulements permanents de lave) et la glace du Mauna Kea (neige au sommet) 4 207 mètres d’altitude, ce qui en fait le sommet le plus élevé de l’archipel d’Hawaï.  Et si on mesure sa hauteur 10 230m à partir de sa base sous-marine, c’est même la plus haute montagne du monde ! Mais  c’est aussi le point le plus clair de la planète pour l’observation des astres qui  fait que l’observatoire d’astronomie c’est installé à son sommet.

Maui est la meilleure ! affirment ses résidents, fiers de sa beauté. Plages de sable clair, paradis des surfeurs et des véliplanchistes, champs d’ananas et de canne à sucre au centre. Ses ballets de baleines à bosse. Le Hakeakala «  maison du soleil «  volcan endormi de 3 055 m, le cratère qui entaille son sommet est l’un des plus grands du monde, sur le sol de ce gigantesque four à ciel ouvert, de dizaines de cônes résiduels aux formes typiques, certains atteignant jusqu’à 180 m de haut. Recouverts de cendres, le paysage reste lunaire avec des tons de rouge, jaune, gris et brun. La route de Hana, 617 virages, aussi incontournable qu’impressionnante, aussi luxuriante qu’arrosée par les alizés du  nord-est, de spectacles naturels, chutes d’eaux, forêts exotiques, panoramas superbes, plages secrètes.

Prix frs 7890.- par personne (min 4 personnes)

 

  • Les vols de Genève à Oahu et retour avec plusieurs escales, selon les compagnies
  • Taxes d’aéroports et les suppléments carburants
  • Les 4 vols entre les îles Oahu – Kauai – Big Island – Maui – Oahu
  • Les 20 nuits en hébergements hôtel, maison de charme, condos
  • Les 20 petits déjeuners dans les logements
  • Les 4 voitures de location et l’essence
  • L’entrées dans les parcs nationaux
  • Les randonnées selon le programme
  • L’encadrement par Stéphane
  • Un diaporama de l’intégralité de votre voyage et un film

 

Le prix ne comprend pas :

  • Les repas de midi, qui seront des pique-niques, les soirées aux restaurants ou repas dans les logements
  • Les taxes 4.35% et pourboires aux restaurants entre 12% et 17%
  • Les repas et boissons pendant les vols et aux escales
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Assurances annulation et rapatriement
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans “ Le prix par personne comprend “
  • Un livre de 132 pages sur votre voyage : frs 160.- en plus

 

Inscriptions 2 / 6 participants

Voyages aux îles d'Hawaii, Oahu,Kauai,Big Island, Maui

 

 

  1. Samedi  Vol de Genève ou Zurich avec plusieurs escales selon les compagnies
  2. Dimanche Escales et arrivée à Oahu (2 nuits) 
  3. Lundi Oahu visite de la côte Nord
  4. Mardi  Fin de journée vol pour Kauai (6 nuits)
  5. Mercredi  Napali coast
  6. Jeudi  Waimea canyon
  7. Vendredi les plages
  8. Samedi Koke’e parc
  9. Dimanche Journée libre
  10. Lundi Vol pour Big Island (5 nuits)
  11. Mardi  Les volcans
  12. Mercredi Les plages
  13. Jeudi  Les volcans
  14. Vendredi Les Volcans
  15. Samedi Vol pour Maui (6 nuits)
  16. Dimanche Plages de Maui
  17. Lundi Le volcan Haleakala
  18. Mardi La route de Hana
  19. Mercredi Waihee Ridge panoramique
  20. Jeudi à voir
  21. Vendredi soir vol pour le continent
  22. Samedi Vols avec escales
  23. Dimanche Arrivée selon les horaires

 

Exemple des Logements de 2016

Oahu, Waikiki, NorthShore

Waikiki (Imaginez New York au bord de l’océan Pacifique). La ville regroupe des centaines de restaurants, d’hôtels et de magasins et une succession de très belles plages dont les eaux turquoise enchantent les 5 millions de touristes du monde entier. Il faut le voir une fois !

La culture du surf de Hawai : La North Shore est surtout connue pour être le noyau de la culture surf hawaïenne, elle qui offre une succession de plages de surf parmi les plus réputées au monde : Sunset Beach, Pipeline et Waimea Bay. La saison des grandes vagues s’étend de novembre à février. À cette période, la houle peut atteindre neuf mètres de haut, voire plus, et attire les champions de la discipline du monde entier.

Haleiwa avec à peine plus de 2200 habitants, la petite ville est l’emblème incontournable de la côte nord et la capitale du surf mondial. Galeries d’art et boutiques de surf aux devantures colorées, restaurants hawaiiens, plages superbes, autant d’éléments pittoresques qui font de Haleiwa un site majeur de Oahu qu’il ne faut pas manquer.

Waimea bay : Une grand plage de sable dans la baie, parfaite pour la baignade en été, en hiver la mer se déchaîne et les vagues peuvent atteindre jusqu’à 10 m. Le spectacle des surfeurs en action vaut vraiment le coup. (Nous serons juste trop tard pour voir les grosses vagues)  Des kilomètres de plages magnifiques s’étendent de Waimea à Sunset Beach.

Kauai, Na Pali Coast, Waimea canyon

Na pali coast : (Falaises) Des montagnes verdoyantes et acérées se succèdent sur une trentaine de kilomètres au-dessus de l’océan. Ce paysage époustouflant a été sculpté pendant plusieurs millions d’années par les vents puissants et de fortes pluies. Des centaines de cascades se sont créées avec le temps et les continuent de creusés le relief toujours plus aiguisée, au point qu’il en semble irréel. Jusqu’au début du XXe siècle, des hawaiiens vivaient pourtant dans les vallées de la Na Pali Coast, le climat humide leur permettait de vivre de leurs cultures, notamment de celle du taro. Des maisons et une école y ont été construites, mais tout a aujourd’hui disparu.

Randonnée : Le chemin s’élève rapidement, révélant un superbe point de vue sur le récif et les eaux turquoise, assez boueux et étroit, il arrive à la petite vallée de Hanakapi’ai après 3km. Si le terrain le permet il est possible de grimper jusqu’aux jolies cascades qui dégringolent de 90m en trois étapes. Pour aller plus loin long de la côte, il faut un permit. Retour par le même chemin. + / – 400m 5h selon…

Le Waimea canyon :  Quiconque voit ce relief étonnamment sculpté ne peut s’empêcher de penser au Grand Canyon. Il s’étire sur une quinzaine de kilomètres et se creuse, au maximum de près de 800m. La roche rouge est mise à jour par les eaux de pluie, qui contraste superbement avec le vert de la végétation. Plusieurs arrêts points de vue sur le canyon se succèdent le long de la route. Randonnée : un sentier de randonnée mène jusqu’au Waipoo chutes + / – 350m 3h ou encore une descente au fond du canyon est possible mais pas de tout repos, mais les points de vue valent le coup. – 450m / + 450m 3h

Koke’e state Park : Qui s’étend sur un plateau d’altitude entre 1000m et 1300m et sillonné d’une multitude de sentiers permettant de découvrir une forêt tropicale qui fait l’endroit le plus pluvieux de Kauai et une flore encore préservées d’espèces endémiques. Randonnée : Un marais d’altitude presque entièrement recouvert d’une étroite plateforme surélevée facilitant la progression. Lorsque les nuages daignent s’envoler et la brume se disperser, ce qui n’est pas courant, la vue qui se révèle est tout simplement imprenable sur la Na Pali Coast. + / – 500m 5h ou plus

Plages :

La baie d’Hanalei, forme de croissant parfait, est soulignée d’un manteau de sable s’étendant sur plus de 3 km.

Lumahai beach, l’une des plus belles plages de l’île. Le ruban de sable doré contraste superbement avec le noir des rochers et la végétation.

Tunnel beach, ce sont les surfeurs qui ont donné son nom à cette plage, en raison de ses rouleaux.

Kee Beach, une plage de sable fin aux eaux cristallines et que surplombent les magnifiques montagnes de la Na pali Coast

Polihale beach, la plus grande plage de l’île, adossée à des dunes et hérissée de falaises qui marque la fin de la côte

Big Island, Hawaii, Kilauea, Hilo

Hawaii parc national des volcans :

Les randonnées, points de vue et coulées de laves seront selon les éruptions du moment, les risques de routes, sentiers fermés sont au bien vouloir de Pélé, la déesse du volcan et Du parc National.

Le Kilauea Caldera : Avec son sol couleur de cendre, ses 18km de circonférence, ses 165m de profondeur et ses émanations de fumée orangée, la caldera du Kilauea est une des plus impressionnantes au monde. Jusqu’en 1924, il contenait un lac de lave. Depuis 1983, le Kilauea est en activité permanente. Il s’agit d’ailleurs d’un des volcans les plus actifs du monde. Plusieurs éruptions survenues ces dernières années ont eu des répercussions sur la vie locale. Une centaine d’habitants ont été évacués et des routes ont été fermées. Halemaumau est un cratère volcanique situé à l’intérieur de la caldeira et en éruption continue depuis le 3 janvier 1983, il comporte de manière plus ou moins permanente un lac de lave. Durant le jour, on peut voir de la vapeur s’échapper du cratère. Le spectacle est déjà impressionnant, mais encore plus lorsque la nuit tombe.

Le long de la route de la chaine des cratères plusieurs arrêts, vous passez des coulées plus ou moins récentes, des cratères. On aperçoit le sommet fumant de Pu’u ‘O’o. Tout au long de la descente vers la mer, la route traverse un paysage de plus en plus lunaire, à la lave omniprésente. On remarque bien les deux types de lave les plus courants d’Hawaii, paholehoe brillante et ‘a’a noire et mate dégringolant en chaos. Un peu plus loin, soudain tout s’arrête, le ruban de goudron, qui permettait autrefois de rejoindre Hilo, est coupé sur plus de 10km par les coulées de lave.

Le Kīlauea Iki : Le cratère, profond de 244 mètres, est de forme allongée d’environ 3 kilomètres de longueur pour environ 1,5 kilomètre de largeur. Un sentier de randonnée traversant la Devastation Area au fond du cratère.

Au plus près de la lave : les voyageurs chanceux peuvent observer l’écoulement de la lave dans l’océan! Le choc est explosif entre l’eau de mer et la lave à 1100°C et envoyer de la vapeur toxique à des dizaines de mètres dans les l’airs. Le trajet de 10km peut se faire en vélo.

Le sommet du Mauna Kea à 4205m. Cette altitude affecte son climat ; elle est notamment responsable de son enneigement plusieurs jours par an, ce qui lui vaut son nom signifiant « montagne blanche » en hawaïen. Ce qui en fait le plus haut volcan de l’île et le point culminant de l’archipel. Sentier du Mauna Kea ») est considéré comme le plus accessible vers le sommet. Il démarre au centre Onizuka, mesure dix kilomètres de long et suit grossièrement la Summit Access Road,

 

Il traverse des éboulis entre 3 000 et 3 350 mètres d’altitude, puis d’anciennes coulées de lave ʻaʻā jusqu’à 3 900 mètres, avant de se séparer en deux à 4 000 mètres d’altitude, une branche menant au lac Waiʻau tandis que l’autre grimpe au sommet.

La randonnée de NĀPAU. Le Puʻu ʻŌʻō est né le 3 janvier 1983 au cours d’une éruption qui se poursuit toujours. Les coulées de lave issues du cratère ont recouvert une importante superficie, recouvrant des routes, détruisant des bâtiments et se jetant dans l’océan Pacifique en agrandissant l’île d’Hawaï.  L’ascension du Puʻu ʻŌʻō est interdite. Il peut néanmoins être approché, notamment par l’ouest.

Hilo : C’est le cœur même de » l’Aloha spirit « de l’île. Si les vents forts et la pluie ne font pas de ses plages une destination balnéaire. La ville en est d’autant plus intéressante. Elle semble conserver une certaine authenticité. Les environs de Hilo sont verdoyants et propices aux balades et aussi proche du parc national des Volcans.

Puna : Les côtes les plus authentiques de l’archipel, aux oasis de végétation, coulées de laves de Kalapana, c’était en effet, autrefois, un village prospère de pêcheurs mais, entre 1989 et 1991, les coulées de lave du volcan l’on presque intégralement rasé de la carte. La route s’arrête là, un sentier traverse la coulée jusqu’à une plage, au sable noir face à des dizaines de cocotiers.

Arrêtes plages :

Punalu’u black beach : une long plage de sable volcanique très noir, adossé un rideau de cocotiers. C’est l’endroit le plus facile d’observer les rares tortues vertes.

New Kaimu beach : après le passage de la lave il ne reste pas grand-chose, des dizaines de cocotiers ont été plantés dans l’espoir de redonner vie à une plage aussi belle que jadis.

Green Sand Beach randonnée, aussi connue sous le nom de Papakolea, elle est un trésor incontournable, car elle fait partie seulement des 4 plages de sable vert connues à ce jour dans le monde.

La plage est située dans une enclave composée d’un dépôt de cendre provenant du volcan Mauna Loa, datant d’il y a plus de 49 000 ans. La particularité de cette plage est donc que le sable est composé de petits cristaux verts appelés olivines, ce qui donne son nom à la plage.

L’attrait principal de la plage est donc ces petits cristaux verts qui sont également mélangés avec du sable noir (dépôt de lave durcie) et blanc (mélange de corail et coquillages), ce qui fait que certains coins de la plage sont plus ou moins verts. Prenez le temps d’examiner le sable, vous en aurez le souffle coupé !

Maui, Halakeala, Hana

Maui : Halakeala son cratère de 34 km de circonférence qui pourrait abriter toute l’île de Manhattan ! Depuis plus de deux siècle, le volcan ne s’est plus manifesté, mais les volcanologues l’affirment pourtant que on se cœur, le Hakeakala n’a pas encore fini de mourir. Randonnée : Le sentier pénètre dans le cratère, avec ces cônes sur un sol lunaire teinté de rouge, de gris, ou de noir. Et avec de la chance de voir une rare plante endémiques qui poussent uniquement sur les cônes volcaniques «  le sabre d’argent «  qui vit environ vingt ans. Arrivée à maturité, elle produit de jolies fleurs violettes.

La route de Hana l’intérêt de l’excursion réside bien davantage dans les paysages, en chemin, que dans le fait d’atteindre Hana. Cette route qu’il faut 3h pour la parcourir offre différents points d’intérêt.  Chutes d’eau, villages rurales comme on n’en voit plus à Maui, forêt parfumée par les eucalyptus, plages de sable noir, et même rouge. Au fur à mesure de la progression, on y découvre d’autres merveilles. Hana semble hors du temps. Pour finalement se dégourdir les jambes sur une des randonnées les plus aimées de Maui. Randonnée : Le sentier serpente sur 3,2 kilomètres à travers les banians géants et les forêts de bambous pour remonter le cours d’eau jusqu’à d’imposantes chutes. La première s’élève à 60 mètres de hauteur et la seconde à 120 mètres. Au-delà de Hana le paysage est isolé et rocailleux. La vue sur l’océan est flancs du volcan est grandiose.

Makawao : la seule ville qui bouge un peu dans l’arrière-pays aux pieds du volcan ! Un vrai centre-ville, des boutiques, des restaurants, des galeries d’art.

Lahaina : c’est la seul ville de la côte Ouest qui ait un centre-ville digne de ce nom où on peut tout faire à pied. Toutes les anciennes devantures en bois sont aujourd’hui occupées par des galeries, des boutiques et des restaurants sur le front de mer.

Paia : Née de l’exploitation de la canne à sucre,  Paia est maintenant tourner sur le surf et la planche à voile, À deux pas des plus beaux rouleaux de l’île, terrain de jeu des meilleurs véliplanchistes au monde à Ho’okipa beach.

Arrêts plages :

Big beach est la plus grande plage de Maui restée vierge de tout développement, sable moelleux et doré à perte de vue, une Big beach ! Le coucher de soleil et superbe.

Hamoa beach  Charmante plage entourée de cocotiers et de végétation luxuriante.

Red sand beach les couleurs sont incroyables, le rouge du sable, dû à l’émiettement du cône volcanique surplombant la plage, côtoie le bleu intense d’une piscine crée par un mur de lave.

Black sand beach est parfaite pour la baignade

Ho’okipa beach étroite barre rocheuse que se retrouvent touts les amateurs de glisse du monde entier.