Voyage en Islande 7ème édition

Aventure Islandaise 11 juillet au 26 juillet 2020

Forgée par le feu, taillée par la glace : Cette grande île qui fait 2.5  fois la Suisse, perdue dans l’Atlantique Nord, se trouve à la limite du cercle polaire arctique. L’Islande se situe sur la chaîne de montagnes volcanique médio-atlantique, à l’endroit même où les plaques continentales de l’Amérique du Nord et du Groenland se séparent de celle d’Europe. L’Islande, avec ces volcans, ses glaciers et ses coulées de lave! Comptant 22 volcans en activité, 250 zones géothermiques,  et une calotte glaciaire aussi grande que la Corse.

 

Inscriptions 5  / 7 à 9 participants

Vous avez des questions, je vous propose une rencontre pour faire connaissance

et vous expliquer l’aventure Islandaise.

 

 

Les Points forts de ce circuit :

  • 16 jours en circuit découvertes & randonnées en véhicule 4×4
  • 2200 km de routes et de pistes
  • Balades volcaniques sous toutes ses formes
  • Coulées de laves, marmites de boue, fumerolles, solfatares,cratères, caldeira, orgues basaltiques, volcans, geyser.
  • Traversées des pistes à l’intérieur du pays “ Entre glaciers, volcans & déserts ”
  • Les plus belles chutes d’Islande “ La plus grande d’Europe Dettifoss “
  • 3h de croisière pour l’observation des baleines à Husavik “ Petit rorqual, Baleine à bosse, etc… ”
  • La découverte des fjords de l’Est
  • Hébergements en refuges & auberges de Jeunesse de charme
  • Nous prenons le temps pour faire des photos des spectacles des origines de la terre
  • La grande randonnée dans le plus beau site du pays, Landmannalaugar
  • Groupe de 4 participants min et de 8 participants max + Stéphane 
  • Avant le départ, soirée rencontre entre les participants

 

Prix par personne frs 5490.-

 

Le prix comprend :

  • Le vol de Genève à Reykjavik aller-retour en classe économique, taxes d’aéroport
  • L’hébergement pendant toute la durée du séjour (votre sac de couchage en refuge, dortoirs mixtes en refuges, deux lits ou plus en auberges de jeunesse de charme avec draps)
  • Pension complète durant tout le séjour (12 repas cuisinés, 13 pique-niques à midi, 13 petits déjeuners)
  • Tout le circuit en véhicule tout terrain 4×4 (avec remorque) ou (type de voiture selon le nombre de participants)
  • Conduite et encadrement par votre guide de voyage 
  • L’entrée aux bains du lagon bleu du Nord
  • Une croisière de 3h pour l’observation des baleines
  • Les douches dans les refuges 
  • Les entrées dans les sites, parkings
  • Un diaporama & un film sur l’intégralité de votre voyage

 

Le prix ne comprend pas :

  • Assurances annulation & rapatriement
  • Les dépenses personnelles
  • Les repas aux restaurants à Reykjavik et un soir à Myvatn + dernier jour petit déjeuner et pique-nique
  • Un livre A4 de 132 pages sur votre voyage : frs 120.- environ
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans “ le prix comprend “

 


Récits des voyages :

 

2019 : Les auteurs de l’Antiquité mentionnent souvent une île énigmatique, voire mythique, qu’ils dénomment « Thulé ». Ils la situent quelque part dans le nord de l’Atlantique, aux limites du monde connu, voire aux confins de la Terre. A les lire, c’est un lieu singulier et extraordinaire, entre enfer et paradis, ne ressemblant à rien, peuplé d’animaux marins et terrestres étranges, où jours et nuits alternent hors de toute logique. Pour rédiger leurs manuscrits, ils ont écouté des marins voyageurs dont les récits les ont fascinés; ces derniers, jouissant de cette attention, se sont certainement joués avec plaisir de la curiosité de leur public savant. Aujourd’hui encore des aventuriers parcourent cette terre. La magie dégagée par sa géographie physique et sa géologie n’a nullement perdu de son effet. Le charme perdure et s’offre désormais à tous ceux décidés à y goûter.

Stéphane Nicolet porte plusieurs casquettes: voyageur – explorateur, géographe, géologue, écologiste, photographe, accompagnateur attentif, chauffeur expérimenté et… cuisinier… Mais, au fond, le qualificatif le définissant le mieux serait « aventurier ». Il n’a jamais fini de découvrir, et capte dans sa boîte à images – tout comme les voyageurs qu’ils emmène – de quoi réaliser plusieurs albums, comme s’il était lui-même un néophyte… alors qu’il est déjà venu à de multiples occasions ! C’est un passionné. Comment ne pas se laisser entraîner par ce sentiment ? Visiter l’Islande avec lui, c’est aussi fréquenter une « personnalité », compétente dans son domaine, constamment attentive aux autres, et pratiquant généreusement l’amitié.

Le trajet proposé en Islande a été soigneusement mis en place à l’avance. Tout a été méticuleusement planifié et pensé, basé sur une connaissance intime du pays, sans que jamais nous ne ressentions aucune contrainte ou urgence. Les rares fois où la météo n’a pas vraiment été au rendez-vous, des séduisantes alternatives ont été proposées. De toute façon, pour Stéphane, pas un rocher de lave dont il ne garde mémoire de l’emplacement, pas une fumerolle dont il ne se souvient des volutes, pas un croisement de pistes, au milieu de nulle part, dont il ne se rappelle.

Nous sommes partis à 5, pour un peu plus deux semaines, du 20 juillet au 4 août 2019, reliant les étapes avec un véhicule 4 x 4. L’itinéraire était axé autour de la découverte à pieds de paysages de ce féerique pays, avec, à la fin, une plaisante journée à parcourir la capitale, Reykjavik, dont la salle de concerts – primée dans de prestigieux concours d’architecture – rappelle les contours de la lave, une « marque de fabrique » de cette contrée. Le parcours dans la nature s’est déployé sous nos yeux comme un superbe livre d’images. Chaque jour un nouveau panorama se mettait en scène : chutes d’eaux spectaculaires et impétueuses, tapis végétal parsemé de champignons et de petites fleurs délicates, fumerolles fantasques et nébuleuses, geysers saisissants à observer, reliefs colorés par une large palette, notamment de soufre, anciennes coulées de lave au contours saisissants et comme sculptées par des trolls, baleines surgissant des eaux, oiseaux appelés « macareux » au regard mutin, glaciers aux reflets bleus, abandonnant comme avec regret des morceaux aux allures extravagantes dans une eau limpide…

A chaque halte, nous avons été logés au plus près des sites; cela nous a évité de longs va-et-vient avec le véhicule. Le temps était optimisé pour les visites. Les promenades étaient accessibles, et surtout ont été réalisées à un rythme tranquille mais suffisamment soutenu, permettant de bien voir chaque détail, de capturer les différents éléments visuels dans son appareil, sans jamais ressentir ni ennui ni répétition.

L’Islande est un pays moderne et bien équipé. Les fans de téléphonie mobile ou de Wi-Fi n’ont pas de souci à se faire. Mais hors des espaces habités, il n’est pas forcément évident de toujours bien se repérer ou de trouver un logement offrant un rapport qualité prix satisfaisant. Notre guide, par sa maîtrise parfaite de son sujet, nous a évité tous les soucis des voyageurs individuels : les pertes de temps ou d’argent inutiles.

Mais surtout il s’agit vraiment d’insister sur le visage fantastique de l’Islande; c’est une contrée fabuleuse à observer et magnifiquement pittoresque. Tout au long de sa pérégrination, d’escales en escales, le randonneur évolue entre le parcours dans une galerie d’art naturelle et le périple sur une planète inconnue. Si le thermomètre n’est pas celui de la Thaïlande (il faut toujours avoir une polaire ou une veste de pluie sous la main), il n’y fait jamais excessivement froid non plus. Les frileux n’ont qu’à s’abstenir de toute excuse ! Et après avoir effectué au grand air quelques heures de marche dans un paysage naturel fascinant et enchanteur, quoi de mieux qu’un bon bain dans une source naturelle thermale délicieusement chaude et relaxante ? Pierre JAQUET

J’ai un peu d’expérience en montagne: j’ai été scout et j’ai fait un trek au Népal mais l’Islande c’est encore autre chose !

Je ne pensais pas y aller une fois. C’est mes parents qui ont eu l’idée. Ils m’ont proposé de m’emmener avec eux. J’ai tout de suite dit oui. J’avais entendu parler de l’Islande, mais pas beaucoup. Je ne regrette pas d’être allé: ça a été encore mieux que ce que je pensais, c’était un voyage super cool. C’est étonnant comme pays.

J’ai beaucoup aimé ces paysages. On a vu beaucoup de choses. Difficile de dire ce que j’ai préféré ! J’ai particulièrement aimé voir les glaciers qui fondent. On est allés voir une plage avec des icebergs qui se sont déposés. Ces formes et ces couleurs, ça m’a vraiment beaucoup plu.

J’ai aussi beaucoup aimé le grand geyser. Mais pour la photo, ce n’était pas évident !

J’ai fait beaucoup de photos et grâce au wifi largement disponible J j’ai pu les partager avec mes copains. C’était intéressant de voir en vrai quelques endroits qui ont servi de décor pour des films ou des clips que tout le monde connaît.

Stéphane est un gars bien, qui sait bien s’organiser. J’ai aimé son côté souple. Il ne nous imposait rien, mais avait toujours des trucs à proposer. Ce n’est pas un de ces guides qui te soûlent avec des tas d’explications inutiles ! Mais quand on lui pose une question, on voit qu’il connaît son sujet. C’est un type sympa.

Je recommande la destination et le guide. David JAQUET

Taux de satisfaction du voyage pour la famille : 300%

Bref : expérience inoubliable et totalement recommandable ! Merci Stéphane ! Beata Jaquet

2018 : Enfin …. depuis le temps que j’en entendais parlé de ce voyage !!! :D
Quelques craintes avant de partir: le froid… le rythme des journées sans heure et sans nuit… :roll:
Quand j’ai dis à mes collègues que je partais en Islande pour mes vacances, l’une d’elle m’a dit: ” Mais… Pourquoi :shock: … ??? “
Pourquoi ?
Mais parce que c’est un voyage exceptionnel !
Des paysages cosmiques, apocalyptiques, lunaires ou martiens… J’en suis venue à la conclusion que la planète terre a sans doute été conçue à partir de cette île. Entre le feu, la glace et l’eau. De la lave renaît la vie.
Les paysages se partagent des étendues aux contrastes sidérants: petites fleurs délicates forçant la nature à reprendre vie là où les différentes éruptions ont rendu le sol noir et fumant. Une herbe d’un vert si vif enrobe de petits ruisseaux qui se faufilent entre les rochers. Des montagnes aux couleurs de sable, parfois rugissantes, où la neige nous fait voir des drôles de personnages. Nous ne sommes pas seuls. Trolls et Elfes ou sorcières sont chez eux et nous sommes simplement invités à parcourir leurs sentiers.

Glaciers et cascades sont imposants et nous rappellent notre petite échelle.
Contrastes également entre les baleines et leur élégante souplesse et la démarche amusante du petit macareux.
Alors au retour, je me sens remplie, extrêmement chanceuse d’avoir pu vivre cette quinzaine.
Une organisation impeccable, un chouette groupe: Chopin, Mc Gyver, Gadget Man, Aglaé et Sidonie, Jack Nicholson, Mamie Nova, Numéro 9 et Numéro 1 (même si pour ce voyage ce n’est pas vrai !). Merci à Chacun pour cette merveilleuse AVENTURE.
P.S. Le froid ? le rythme ? Mais aucun problème. L’Aventure Islandaise se vit comme ses paysages: de manière intensive et c’est naturel.

Et vous, c’est quand que vous y allez ? Annie

2018 : Ca faisait longtemps que j’avais l’Islande en projet de voyage sans jamais concrétiser. En cherchant, je suis tombée sur le site de Stéphane, lui ait demandé des renseignements et j’ai dû réfléchir un peu pour savoir si à mon âge (66 ans) j’avais encore envie d’un voyage auberge de jeunesse…. dortoirs…etc. Le projet a conquis le reste de la famille et le fait de se laisser guider par Stéphane qui connait le pays et organise tout a mis tout le monde d’accord.

Et bien nous en a pris car nous avons découvert une ile avec des paysages tellement différents d’un jour à l’autre, tous époustouflants et irréels. Les randos sont superbes, les couleurs géniales même sous les nuages, c’est un plaisir total pour les yeux. Le cœur lui vacille entre un sentiment de plénitude et d’être bien petit face aux forces de la terre.

MERCIII à tous pour ces beaux moments de partage et à toi Stéphane pour nous avoir fait découvrir ce magnifique pays.

Courage aux photographes pour le tri des photos….

Monique, Michel, David

2018 : SURPRENANT, MERVEILLEUX et FANTASTIQUE paysages, superbe découverte, un vrai bonheur pour les yeux. Merci Stéphane de nous avoir transmis tout ton amour de ce pays, également de ton choix de circuit et des sites à voir. Et « la cerise sur le gâteau » une équipe de choc pleine d’humour, quelle belle harmonie de groupe. UN VRAI BONHEUR. Anne-Marie P

2017 : Super aventure islandaise ! GRANDIOSE, MAGIQUE ! Stephane, conquis par cette île volcanique, a su partager sa passion en nous faisant découvrir des endroits époustouflants : les nombreuses chutes , volcans, glaciers , fumeroles… La lumière et les contrastes de couleurs . La végétation surprenante et inattendue. Les photos vues avant le voyage m’avait encouragée à découvrir ce pays. VIVRE cette aventure avec Stephane et notre petit groupe a été encore beaucoup plus fou, magique et fort . Tous les jours les découvertes ont été toutes impressionnantes. La promenade à cheval, gros challenge pour moi !!, a été magique dans ces grands espaces. Une belle aventure de deux semaines vécue dans la bonne entente et la bonne humeur ! Le film et les photos de Stephane , superbes, me permettent de revivre ce voyage magique et inoubliable. MERCI à Stephane et à tous pour ces beaux moments partagés ! Anne

2017 : Je rêvais depuis des années de faire un voyage en Islande! Je ne savais pas avec qui partir et j’ai décidé de me lancer seule.  J’ai fait des recherches sur internet et suis tombée sur le site de Stéphane, ses films et photos de voyages m’ont convaincue et je me suis inscrite. Et le voyage tant rêvé a été une aventure magnifique ! C’était très beau mais aussi très sympa ! Le film Islande 2017 est le reflet parfait de notre voyage : découvrir, observer, marcher, oser, partager, être soi ! Un grand merci à tous ! C’est un souvenir inoubliable ! Bravo Stéphane ! Sylvie

2017 :  J’ai eu la chance de partir avec une petite équipe et un super guide Stéphane Nicolet découvrir ce magnifique pays l’Islande. Nous avons parcourus plus de 2000 km en 15 jours, découvert beaucoup d’endroit féerique grâce à notre guide. Des paysages à couper le souffle, que ce soit des fumerolles, des marmites, des chutes d’eaux avec leur arc-en-ciel, des icebergs etc…. Une sortie mémorable en mer avec la chance de voir des baleines et des macareux. La  balade à cheval m’inquiétait un peu. Elle fut une belle expérience.

Nous avons eu la chance de pouvoir traverser des pistes avec un 4×4 et voir des zones moins prisées, ainsi que traverser des rivières. Là c’était vraiment l’aventure islandaises. Ceci m’a beaucoup marqué.  Chapeau au guide pour son sang-froid. Les bains d’eau chaude étaient très mythique, super cadre. Nous avions toujours de bon repas préparé par Stéphane et son amie…  mille merci.

« J’avais vu plusieurs fois des clichés et entendu parlé de ce pays, qui est magique. Je comprends un peu maintenant pourquoi des gens en tombent amoureux. »

Merci au groupe pour sa bonne entente et à notre guide de nous avoir montré ces merveilles. Yves

2015 : Incroyable et tellement magiques ces images! Quel bonheur de nous revoir tous dans ce merveilleux paysage. Un immense MERCI Stephane pour nous avoir fait découvrir cet extraordinaire pays et nous avoir transmis ta passion de l’Islande. MERCI également à vous tous, mes amis(es), pour cette aventure, c’était un immense bonheur, 15 jours d’amitié, de rires, d’émotions, de partage et d’échanges… et de douceur (vive le chocolat :) ) Cette aventure restera à tout jamais gravée dans ma mémoire comme l’une des plus belles et vous tous, à jamais dans mon coeur. Gros becs ;) à vous tous et tout le meilleur pour la reprise du travail Nadia

2015 : Que d’émotions, on peut le dire ! Est-ce le pays qui veut ça avec ses paysages grandioses, à la fois bruts et chaleureux ou bien la compagnie de personnes magnifiques et généreuses ou encore la présence d’un guide attentionné et enthousiaste ? Je pense que c’est un doux mélange de ces divers ingrédients qui a donné cette belle aventure ! Un très grand merci à tous ! Mary-josé

2015 : Oui magnifique aventure! De belles rencontres, de magnifiques paysages et des superbes randonnées! Et que de variétés: En 4×4, on a roulé sur des pistes et traversé des rivières! Et même une balade à cheval! On a vu des paysages splendides: glaciers, icebergs, volcans, coulées de lave, désert de cendres, fumerolles, geyser, cascades, et même la dernière coulée de lave lors de l’éruption finie en mars 2015! On s’en est mis plein les yeux! M E R C I Anne-Marie

2013 : Ce voyage était tout simplement ma-gni-fi-que!!!  Merci à vous, Stephane et Sabine, pour l’encadrement, la logistique, les transports en bus conduit de main de maîtresse par Sabine sur des terrains cahoteux pleins de rivières à traverser, les randos dans des paysages plus magiques les uns que les autres!  Merci à vous tous, participants à ce voyage, pour avoir chacun mis votre pierre à l’édifice d’une belle cohésion de groupe. C’était triste de vous quitter après ces moments intenses partagés avec vous!  Merci aux dieux de la météo de nous avoir offert de magnifiques journées de soleil!  Et vive l’Islande!!! Encore plus belle que dans mes rêves. En regardant ces premières photos, j’ai de la peine à réaliser que nous avons vu tant de belles choses, si différentes, en seulement 2 semaines. A bientôt sur les chemins! Mélanie

2011 : Oui oui oui ce voyage était magique, fantastique pas assez de mots pour décrire ces paysages. magnifiques, quelle belle découverte :lol: et un merci tout particulier à Sabine pour sa patience et sa maitrise du 4×4 et de la cuisine..et à Stephane pour l’organisation de ce spectacle :D :) :wink: et merci à Thierry pour sa carte. Dominique

 

Votre aventure Islandaise 2019

Samedi 11 : Départ de l’aéroport de Genève 14:05 pour Reykjavik (La baie aux fumées) 16:10 (sans escale ~ 3h50) Prise en charge de notre véhicule; vous êtes bien arrivés en Islande, déjà le premier champ de lave entre l’aéroport et  Reykjavik à 50km de l’aéroport.  Repas au restaurant du port.

Logement : Auberge à Reykjavik 

Dimanche 12 :  Direction le Cercle d’or (lieu des sites touristiques près de Reykjavik). La faille * médio-atlantique à ciel ouvert, c’est là que les vikings fondèrent le premier parlement démocratique au centre de l’écartement des plaques eurasienne et nord-américaine. Aujourd’hui encore, ce lieu inspire aux islandais un profond sentiment de respect. Le fameux Geysir *, d’une hauteur de 20 m, il est apprécié pour la bulle qui se forme en surface avant l’éjection chaque 10 minutes. Le site de Geysir fait partie d’un champ thermique très actif, où sources chaudes et marmites de boue alternent sur le sol. Gullfoss * la chute d’or, cette belle chute à deux niveaux se jette d’une hauteur de 32 m avant de se précipiter dans un étroit ravin.

Nous quittons la civilisation et la route carrossable pour l’intérieur sur la piste de Kjölur qui reprend le tracé d’une très ancienne piste reliant le Nord au Sud. Ce grand désert est d’un intérêt majeur pour le voyageur en quête d’aventure et de dépaysement. D’immenses calottes glaciaires, des volcans, des champs de lave et de pierre ponce, des plaines de sable noir qui semblent s’étendre à l’infini.

Exploration des montagnes Kerlingarfjöll, (Les montagnes des sorcières) un de mes endroits préférés. Il y a tellement de contraste entre les morceaux de glace, les collines d’un jaune pâle et les fumerolles! Après le souper randonnée * pour aller dans des petits bains chauds dans la vallée.

Logement : Refuge des sorcières

Lundi 13 : Randonnée ** dans ce lieu-dit hanté, entre glaces, neiges et fumerolles sur des couleurs beiges de rhyolite. Départ de ce lieu unique, pour aller 50 km plus loin. Notre destination sera une vraie oasis de chaleur au milieu du grand désert glacé. Sources de cuvettes profondes où bouillonne une eau limpide, presque turquoise, et des marmites de boue qui émettent un glouglou inquiétant, randonnée * pour y voir peut-être des Trolls. C’est que, en Islande, la nature entière est habitée, les esprits inquiétants pouvant profiter à loisir de l’obscurité hivernale ou d’une quelconque formation de lave aux contours étranges pour se camoufler. Baignade dans l’oasis à la porte de votre refuge.

Logement : Refuge des sources chaudes

Mardi 14 :  On reprend la route vers le Nord pour rejoindre la route n°1 goudronnée. Arrêt de 2h pour se dégourdir les jambes à Akureyri 2ème ville d’Islande, 2h30 libre en ville. Arrêt vers des belles chutes * la cascade des Dieux qui jouèrent un rôle majeur dans l’histoire islandaise. Notre arrivée au nord près de Husavik.

Logement : Auberge dans une ferme

Mercredi 15 : Husavik,  port pittoresque avec ses maisons colorées, et ses sommets enneigés pointant de l’autre côté de la baie. Qui est capitale de l’observation des baleines dans l’océan arctique.  3h en bateau. En cas de mer agitée, je vous déconseille l’expérience. Route sur 40km pour le lac Myvatn, avec ses pseudo-cratères d’aspect lunaire.

Randonnée aux châteaux noirs **, où alternent des cônes de scories, dykes hauts de 20m, des grottes, des arches et autres formations inquiétantes. Soirée au restaurant. Réservation pour 19h30

Logement : Refuge Myvatn 2 nuits

Jeudi 16 :  Námafjall ** formée lors d’une éruption fissurale, la crête, jalonnée de colonnes de vapeur, s’étire entièrement sur la dorsale médio-atlantique. Descente de la colline vers Hverir avec ses marmites de boue, ses colonnes de vapeur, ses dépôts de minéraux et ses fumerolles, marmites du diable qui alternent avec des cuvettes aux eaux bleu pétrole, aussi acides que dangereuses.

Découverte de Krafla ***, Colonnes de vapeur, cratères colorés et lacs aux eaux turquoise, scories, lave en coussins, une zone volcanique active. Un ensemble géothermique et d’éruptions qui ont formé le plus impressionnant des champs de lave d’Islande. Formés lors de l’explosion de 1720, ce dernier est cerné d’effroyables coulées noires d’où s’échappent des fumerolles depuis l’émission fissurale de 1984. La région de Krafla étant considérée comme active. Par précaution, restez éloigné des sols plus clairs (qui indiquent l’emplacement d’un évent de vapeur), des marmites de boue, des morceaux de lave pointus. Stora-viti * mesurant 320m de largeur, ce cratère d’explosion apparu durant le cycle d’éruptions de 1724. Au fond se cache un lac bleu sombre.

La soirée au fameux Lagon bleu du nord. Au milieu d’un nuage de vapeur, sorti tout droit des entrailles de la terre, vous vous offrirez un vrai moment de relaxation, pour le corps et l’esprit

Logement :  refuge Myvatn 1 nuit

Vendredi 17 : Au cratère Hverfell * de forme quasiment symétrique, formé il y a 2500 ans. Mesurant 463m de hauteur sur 1040m de largeur, il est emblématique de la région. 1h de route pour notre maison. Selon l’heure et la météo, une virée à Dettifoss **

Logement : Maison Grimsstaoir 2 nuits

Samedi 18 : Les décors grandioses du parc national de Jökulsargljufur ( le canyon de la rivière glacée ) qui s’étend sur 35kms. Les gorges font jusqu’à 500m de large et plus de 100m de profondeur par endroit. La chute de Dettifoss ** située dans un paysage lunaire avec un débit moyen de 200m³ par seconde en fait la plus puissante d’Europe. La randonnée *** pour y voir les formations de falaises et des piliers de basalte en colonnes et montrant des effets particuliers d’érosions qui laissent perplexes les géologues amateurs. Il est en effet difficile de comprendre quelle activité volcanique a pu produire ces formations rocheuses tordues. Des roches plissées, horizontales et non verticales comme il est courant de les voir.

Logement : Maison Grimsstaoir 1 nuit

  • Suite 19 au 26

Dimanche 19 : En route pour les fjords de l’Est, mais avant un petit détour pour l’emblème de l’Islande, le clown de mer, le Macareux moines à moins de 1 m de vos appareils de photos.

Un stop achats à Eglisstadir, puis * arrêt vers une chute qui offre un admirable point de vue sur la ville et son fjord Seyoisfjourur

Encaissée entre des parois escarpées, la ville possède tout le charme d’une ville nordique, de maisons multicolores en bois, qui furent bâties par des marchands norvégiens. En automne l’arrivée des bancs de harengs dans les eaux claires du fjord provoque une mobilisation massive.

Randonnée ** le long du fjord et peut-être la chance de voir le cheval Islandais qui à fière allure malgré sa petite taille, parfaitement adapté à la rudesse du climat.

Sauna et lessive puis après le repas, une bière locale au pub du coin.

Logement : Auberge de Jeunesse dans le fjord

Lundi 20 : Randonnée vers Hengifoss ** la 2ème plus haute cascade d’Islande encadrée de magnifiques orgues basaltiques. La route circulaire qui pique directement vers le Sud, avec plusieurs villages de pêcheurs paisibles qui se succèdent tout au long de la côte, qui se faufile entre les vagues de l’Atlantique Nord et des montagnes escarpées dont les pics déchiquetés se perdent dans les nuages.

Logement : Auberge de Jeunesse ancienne ferme

Mardi 21 : Longue journée pour arriver au bord du glacier Jökulsárlón issu du Vatnajökull, qui s’éparpille en une multitude d’icebergs scintillants. Les blocs de glace qui se détachent du glacier tombent dans l’eau de la lagune et forment des icebergs bleutés, cernés de cendres volcaniques, un décor surréaliste. Ils restent prisonniers de la lagune cinq ou six ans, puis s’engagent dans le chenal et gagnent la mer, randonnée *. Le trajet est vraiment fabuleux, la route circulaire traverse de vastes deltas de sable glaciaire gris, passe devant des fermes isolées, contourne des montagnes, longe des langues glaciaires. En revanche, on ne voit aucune ville à l’horizon. Le parc de Skaftafell, au pied du Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe avec 8500 km². Randonnée ** vers la magnifique chute d’eau dans un cirque d’orgues de basaltes. Par beau temps on continue sur le plateau avec des belles vues sur la langue du glacier est le rêve de tout randonneur.

Logement :  Auberge de Jeunesse

Mercredi 22 : Le long de la côte, à travers les Sandurs, ** arrêt dans un canyon de forme particulière. On quitte la route 1 pour prendre la piste de l’intérieur.  *** Balade des trolls et chutes dans un champ de lave de la faille de feu

Logement : Refuge 

Jeudi 23 : Nous arrivons à la gorge de feu, Eldgjá qui doit son nom à ses murs d’une étonnante couleur rouge feu. La plus longue faille éruptive de la planète (40km). On suppose qu’elle s’est formée lors d’une éruption basaltique en 934. Un sentier au cœur de la fissure nous amènera à la double chute *** 2h30 + / – 200m L’arche basaltique qui l’enjambait a été détruite par l’érosion. Puis la randonnée continue par le haut pour y voir la grandeur de la faille qui est particulièrement impressionnante.

A mon avis la plus belle des pistes de l’intérieur, où ils auraient aussi pu tourner “le Seigneur des Anneaux”. Plusieurs arrêts photos et traversées de gués qu’il faudra franchir avec prudence. Région majestueusement encadrée de montagnes aux flancs noirs de cendres volcaniques, ainsi que de mousse et de lichen. Fin de journée randonnée *** de 3h30 + / – 360m sur une palette de couleurs. Puis les bains 🙂

Logement : Refuge Landmannalaugar

Vendredi 24 : Landmannalaugar. Le site signifie “ sources de tous les hommes “ Celles-ci, chaudes et froides jaillissent au pied des coulées de lave, créant un véritable “ paradis dans le désert “. Selon la météo la plus belle des randonnées du pays pour la journée **** Une féerie de fumerolles et de solfatares s’échappent dans toute la vallée, un site d’une beauté exceptionnelle où, entre les dômes zébrés de langues neigeuses, émaillés de teintes jaunes, vertes et pourpres, éclate le bleu profond des lacs, la couleur claire des plaines et le vert phosphorescent des manteaux de mousse. Et là encore, vous aurez mérité un bain de source. + / – 1100m en 10h selon la météo et le niveau du groupe.

Logement : Refuge Landmannalaugar

Samedi 25 :  Encore de la piste sur 35km avant de retrouver la route goudronnée jusqu’à Reykjavik, arrêt dans une boulangerie puis après-midi de libre dans la capitale, musés, emplettes. Repas libre en ville.

Logement : Appartement près de l’aéroport

Dimanche 26 : Départ à 4h30 pour l’aéroport, vol vers 7h30 pour 13h à Genève

Quel voyage!

Voyage en islande

randonnées en islande

Nous n’aurons pas d’horaire : pas de stress, le soleil ne se couche pas vraiment en juillet, donc nous pourrons profiter de journées de 12 à 16 heures; les repas et pique-niques ne seront pas forcément à midi et 18 heures, mais plutôt à 14h et 21h. Ce voyage n’est pas des vacances que vous allez passer en Islande. Mais une aventure dans un pays unique au monde. Et cela n’est pas de tout repos, mais il faut le vivre à 100% Islandais avec des journées bien remplies.

Ce programme est à titre indicatif : conditions météorologiques, éruptions volcaniques, fermetures des routes, traversées des rivières, neiges, problèmes mécaniques du véhicule, cendres et fermetures des sites touristiques: Les logements ou le véhicule peuvent être différents selon le nombre de participants. L’itinéraire et les excursions peuvent être annulés ou modifiés pour votre propre sécurité et celle du groupe.

Restaurants Islandais : Pour pouvoir goûter aussi aux spécialités du pays, nous vous proposons durant le voyage deux soirées au restaurant, il n’y en a pas beaucoup sur la route, donc à voir pour le premier soir et à Myvatn. Les repas au restaurant ne seront pas compris dans le prix du voyage.

Les hébergements avec et sans votre sac de couchage : Les refuges sont comme chez nous avec des grands dortoirs mixtes. On partage la cuisine et le réfectoire avec les autres groupes. Les douches & WC sont souvent à l’extérieur. Les auberges de Jeunesse sont souvent des anciennes fermes transformées, ou des maisons avec du charme, avec des cuisines qu’il faut partager. Il y a un manque de logement dans le pays et les endroits avec des hôtels ne sont pas forcément sur la route ou bien trop cher.

Les repas et l’organisation : Pour descendre le prix du voyage, nous ferons la plus grande partie du temps la cuisine dans les refuges et auberges. Les produits seront achetés dans les supermarchés du pays.

La cuisine Islandaise n’est pas très variée et les produits frais sont rares. Nous essayerons de vous préparer des repas équilibrés avec les moyens du bord. Pour le midi, nous aurons des pique-niques avec du fromage, salade de riz, pâtes, tomates, oeufs, etc. Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives serait très appréciée: aide à la préparation des repas, vaisselle, pour gagner du temps le matin et soir, mise en place des sacs, valises et nourriture dans la remorque.

Merci d’avance, cela nous donnera plus de temps pour visiter un site et profiter de notre voyage.

Les balades pendant le circuit :

(1) Haltes, intérêts photographiques, sans sac ou chaussures de marche, à quelques minutes du véhicule.
(2) Randonnée jusqu’à une heure, facile, le temps de prendre des photos, chaussures et sac.
(3) Randonnée de 2 à 3 heures, dénivellation jusqu’à 400m, prendre sac, chaussures et snacks.
(4) Randonnée pour la journée de 5h à 10h avec pique-nique en route, équipement complet, jusqu’à 1100m de dénivellation. (qui est le dernier jour)

Les randonnées sont d’un niveau facile, excepté la longue à Landmannalaugar min 5h ou de 10h). La voiture est toujours aux départs et aux arrivées des randonnées.

Ce voyage est déconseillé si vous avez mal au dos, à cause des routes de l’intérieur avec des cailloux, secousses.

Stephane Nicolet, votre accompagnateur

N’hésitez pas à me téléphoner pour plus de détails ou si vous désirez, je vous propose une rencontre.